Coffre à outils
Prix et reconnaissances
• Prix du District des Rivières

Cliquez ici pour télécharger le formulaire de demande des prix pour l’un ou l’autre des secteurs

Secteur Rive-Sud/Beauce
Le bouton du District

Le bouton du district Rive-Sud/Beauce est remis à un scout adulte bénévole afin de reconnaître un scout honoraire ou la réalisation d’un engagement ayant un rayonnement au sein du DRSB.

Le prix Gilles-Laflamme

Ce prix est remis à un gestionnaire qui se sera démarqué dans son implication, à titre de gestionnaire, soit au niveau de son groupe d’appartenance local ou au niveau régional, au sein du DRSB. Le gestionnaire est défini comme une personne impliquée comme administrateur, officier, commissaire ou responsable de groupe ou du DRSB.

Le prix Michel-Bélanger

Ce prix est remis à un animateur ou à un responsable d’adultes qui se sera démarqué dans son implication, à titre d’animateur, soit au niveau de son groupe d’appartenance local ou au niveau régional, au sein du DRSB.

Le prix des Bâtisseurs

Le bâtisseur est un scout bénévole qui œuvre ou a œuvré sur le territoire du District Rive-Sud/Beauce, a contribué de façon significative à la création et/ou au développement du DRSB par une réalisation exceptionnelle et/ou possède un minimum de 10 années actives dans le scoutisme et légué des bases ou des éléments qui favorisent la qualité du scoutisme au sein du DRSB.

Secteur Saint-Maurice

 

Jacqueline-Trudel

Le prix reconnaissance intitulé « Jacqueline-Trudel »  veut souligner le travail, le dynamisme et l’engagement d’un parent, d’un membre du conseil de gestion ou d’un animateur qui ne fait pas nécessairement les manchettes, mais offre une implication continue depuis déjà quelques années. Il doit s’agir d’une personne qui s’implique dans l’ombre, sans attendre de récompense.

Le prix «Jacqueline-Trudel» a été mis en place en 2002 afin de souligner l’apport essentiel que Madame Jacqueline Trudel a eu envers le District de la Saint-Maurice. Madame Trudel a été nommé membre à vie et suite à son décès en 2003, ce prix a été créer pour commémorer l’implication dans l’ombre de nombreuses personnes qui ont, comme elle avait, le bonheur des jeunes à cœur

Le Bivouac

Le prix reconnaissance intitulé « Le Bivouac»  veut souligner la qualité, les attitudes personnelles, la constance de l’engagement et de l’implication reconnue d’une personne ou d’un groupe de personnes qui travaille pour votre groupe scout sans qui vous ne pourriez fonctionner.

La Flamme Scoute

Comme son nom l’indique, ce prix est destiné à souligner la « Flamme scoute » qu’un bénévole-animateur répand autour de lui.  Le district peut attribuer ce prix à des personnes :

• qui aident le mouvement scout à rester vivant et significatif pour les jeunes de leur unité;

• qui se distinguent ou se sont distinguées par la qualité de leur leadership au sein de leur unité;

• qui sont reconnues par leurs pairs comme un exemple scout à suivre et à imiter;

• qui ont une implication simple et bien souvent restreinte à leur unité, mais qui représentent des bases solides sur lesquelles le mouvement scout repose;

• qui n’ont reçues aucunes autres récompenses ou distinctions autant au niveau régional, provincial ou national pour leur implication dans le scoutisme.

 

Le prix la «Flamme Scoute» est porté pendant un an au foulard de l’animateur qui le reçoit.  Il est suggéré que ce prix soit remis d’une année à l’autre par le récipiendaire de l’année précédente afin de transmettre la flamme scoute.  Ce prix sera remis lors du banquet scout annuel avec un diplôme honorifique.

Le prix la «Flamme Scoute» devrait être remis à un animateur ayant déjà au moins 2 années d’implication dans le scoutisme. Il est important de comprendre que ce prix est spécialement conçu pour récompenser et encourager l’animateur qui ne se démarque pas dans la communauté scoute (soit au niveau du district, au sein des autres niveaux du mouvement, dans l’organisation d’un évènement particulier, en raison de ses années de services, etc.) mais qui demeure un animateur exemplaire dont ceux qui ne le côtoient pas ne connaissent peut-être même pas son nom…